Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 14:20

 

La rentrée de septembre 2013 s’annonce sous de nouveaux jours pour notre association.

L’Artothèque cesse, pendant une année, son activité de location de tableaux dans nos locaux de la Madeleine. Les artistes de notre collectif en profiteront pour créer de nouvelles œuvres, que vous pourrez découvrir ou emprunter lors de nos prochaines expositions.

Vous pourrez aussi nous retrouver à l’occasion d’événements délocalisés sur la Copamo : rencontres thématiques autour d’une œuvre, d’un artiste ou d’un mouvement ; ateliers de créations ; expositions nomades dans votre commune, et pourquoi pas dans votre jardin…

Ces rencontres seront organisées à l’initiative de « la Fenêtre », mais aussi à votre demande.

« L’ART EST DANS L’AIR… »

 

Repost 0
Published by roseoverose - dans la madeleine
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 16:10

Bonjour

 

 

L'asesmblée générale de l'artothèque se tiendra JEUDI 15 MARS à 19 H Précise dans les  locaux de l'artothèque.Elle sera suivi d'un apéritif dinatoire....

ANne et Joce croqueront vos portraits...ON VOUS ATTEND NOMBREUX.....Chantal

Repost 0
Published by roseoverose - dans la madeleine
commenter cet article
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 19:01

ART-EST-DANS-LE-PRET-ED-1.jpg

Repost 0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 11:10

EXPOSITION-invitation.JPG

Repost 0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 19:57
L'artothèque a un nouveau portail, où vous  trouverez nos différentes activités, et les sites des artistes qui s'enrichira au fil du temps.
Vos critiques et remarques seront les bienvenues.  Merci

http://www.artotheque-lafenetre.fr/





Repost 0
Published by roseoverose - dans artotheque
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 18:42
invitation_21mars.jpg
Pour danser, peindre, boire, manger, rêver, contempler...(Merci de faire circuler l'info)


Repost 0
Published by roseoverose - dans la madeleine
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 22:54
Octroy-rive-de-gier.JPG


Nathalie et Chantal présentent l'artothèque à M.Octroy adjoint à la  culture à RIve de gier.
Repost 0
Published by roseoverose - dans la madeleine
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 10:02
visuel_piscineDu 4 au 20 février 2010 et du 2 au 6 mars 2010
Théâtre-Studio

Une artiste célèbre invite ses vieux amis à profiter de sa nouvelle piscine. Ils ont lutté pour gagner leur vie dans le  monde de l’art, tandis qu'elle a  un succès international. Ils sont tous ensemble de nouveau et la fête bat son plein. Un accident terrifiant arrive à l'hôtesse et pousse le groupe à prendre une décision radicale. Pourrait-elle, dans le coma, devenir la plus grande de leurs œuvres ? Est-ce leur seule chance de succès ?


« Piscine (pas d’eau) » est un texte d’une seule voix. La voix du Groupe.


Et cette voix a un rythme. Un rythme donné par quatre comédiens.

Et cette voix résonne en chacun de nous, en chacun de ceux qui ont vécut, à l’école, à la faculté ou ailleurs, cette collectivité totale où l’on se fond dans l’ensemble, dans le groupe.

Et cette voix explore la question même de cet ensemble, de ce groupe et des petites rancoeurs inavouables que l’on peut ressentir.

Et cette voix s’adresse à tous ceux qui ont pensé un jour « Tu te souviens quand on était tous ensemble, quand tout semblait avoir tant de sens, quand tout était plein de sens, oui tout ruisselait de sens et on se sentait tous concernés, on se sentait tous concernés avec tant de passions. »

Et cette voix explore la question de l’individualité dans le collectif. A-t-on le droit de quitter le groupe ?

Et cette voix explore la question de l’Art, des limites de l’art, éthiques et morales. A-t-on le droit de créer à partir de la mort alors qu’on ne sait pas pourquoi on va mourir ?

Christian Benedetti


Piscine [pas d’eau]
Création française
Texte Mark RAVENHILL
Traduction Jean-Marc LANTERI
Mise en scène Christian BENEDETTI
Avec Marie-Laudes EMOND, Christophe CAUSTIER, Christophe SAUGER & Jonathan WAITE
Lumière Dominique FORTIN
Assistantes à la mise en scène Catherine DECASTEL & Nina RENAUX

Du 4 au 20 février 2010 et du 2 au 6 mars 2010

Du mardi au vendredi à 21h, le samedi 15h et 21h
Réservations : 01 43 76 86 56

Repost 0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 17:35

A chaque quartier de Paris sa spécialité : les éditeurs à Saint-Germain-des-Prés, la photo et les motos boulevard Beaumarchais, les bijoutiers place Vendôme, etc. Les galeries d'art contemporain, c'est dans le Marais, position stratégique au cœur de la capitale. En tout cas jusqu'à présent...

Hors du Marais, point de salut... Tel est le credo des galeries d'art contemporain à Paris. A New York, c'est dans le quartier de Chelsea que vous trouverez les galeries d'art les plus pointues, mais certaines parmi les plus importantes se situent dans l'Upper East Side, comme Gagosian, ou d'autres, dites « émergeantes », à Brooklyn. A Londres ou Berlin, elle sont disséminées dans toute la ville. À Paris, non seulement est concentrée une écrasante majorité des galeries françaises, mais elles sont de plus situées dans un minuscule périmètre correspondant en gros aux 3e et 4e arrondissements.

Rive gauche : à la recherche d'un second souffle

A côté des plus traditionnelles galeries d'art premier, d'art moderne et d'antiquaires, le quartier de la rue de Seine compte certes quelques incontournables, comme Kamel Mennour, Vallois et Fabienne Leclerc. Rive gauche toujours, dans le 13e, la rue Louise-Weiss a été investie au début des années 2000 par une série de jeunes galeries très pointues (notamment Air de Paris, Praz-Delavallade ou Art:Concept) à la faveur de loyers peu élevés. Mais malgré les initiatives collectives destinées à animer cette rue glaciale du quartier de la BNF, comme les vernissages collectifs ou le site internet louise13.fr, l'ambiance est plutôt morose. Emmanuel Perrotin a été le premier à partir en 2005, pour occuper aujourd'hui un hôtel particulier rue de Turenne d'un luxe indécent. Plus récemment, c'est la toute jeune galeriste Sara Guedj qui a jeté l'éponge, puis Suzanne Tarasiève qui vient de fermer son espace pour consacrer ses activités dans un magnifique loft à Belleville... en attendant de trouver un lieu approprié dans le Marais.

A l'Est, du nouveau ?

Depuis quelques mois, il semblerait, à en croire même Lillian Davies du magazine Artforum , que le quartier de Belleville soit le nouvel eldorado des jeunes galeries. Ultime consécration, une « Biennale de Belleville » se profile même pour l'automne prochain, qui devrait allier des lieux publics (le 104) et privés, comme Café au lit (appartement dans lequel sont organisées des expositions), des ateliers d'artistes, des librairies, etc.

Ça n'est pas tant le voisinage du Plateau, Fonds régional d'art contemporain perché près des Buttes Chaumont, ou de La Vitrine, espace d'exposition de l'Ecole d'Arts de Cergy, que la modicité des loyers qui ont d'abord attiré là les galeristes. Rare quartier parisien encore populaire, Belleville ne fait pas vraiment partie du circuit touristique du collectionneur international, qui préfèrera les abords de la place des Vosges ou de Saint-Sulpice pour faire ses emplettes. Peu importe : les galeries installées là sont indifférentes au bling-bling, comme le montrent leurs choix d'artistes. On pourrait d'ailleurs presque déceler une « esthétique Belleville », à la fois modeste et exigeante, adepte du matériau brut et de l'éphémère : architectures précaires de l'Américain Oscar Tuazon chez Balice Hertling, installations tout en retenues de Katinka Bock chez Jocelyn Wolff, ou papier pliés en origami de Pierre Bismuth chez Bugada & Cargnel. Et les nouvelles galeries installées là (Crèvecœur, Marcelle Alix, castillo/coralles) semblent creuser le même sillon.

Dis-moi où tu es, je te dirai qui tu es

Pour certains, cette nidification nouvelle serait un leurre et la survie d'une galerie hors du centre de Paris, impossible. Pourtant, une galerie comme LHK, très bien située rue Saint-Claude et reconnue pour son excellente programmation, vient de fermer ses portes. La situation géographique d'une galerie a-t-elle donc autant d'importance ? Le sujet reste assez tabou, mais on sait que beaucoup de galeries réalisent une majeure partie de leur chiffre d'affaires annuel lors des foires, FIAC en tête. À Paris, les loyers exorbitants sont l'une des principales raisons du dépôt de bilan des galeries. C'est le cas également à New York, où certains choisissent de transformer leur appartement en « home gallery », une solution par défaut à laquelle les galeries parisiennes n'osent pas réfléchir. À Paris, avoir une « adresse » reste indispensable. Question de stratégie.

Légendes des illustrations :
. Vue de l'exposition Moon Star Love à la galerie Marcelle Alix, Paris, jusqu'au 23 janvier 2010. Courtesy de la galerie
. Florian et Michael Quistrebert, Untitled b&w painting 2, 2009. Courtesy galerie Crèvecœur, Paris
. La carte des galeries dans le Marais, via

Magali Lesauvage  (Flucuart)

Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 18:19
Des images ravigorantes à voir ce week end en regardant tomber la neige.....

L'art chinois


Loin des clichés habituels, l'art chinois contemporain est le reflet de la Chine moderne, de ses ambitions et de ses contradictions. Les artistes expriment dans leurs oeuvres les nombreux paradoxes qui caractérisent la société chinoise actuelle : croissance phénoménale de l'économie rendue possible par une main d'oeuvre bon marché venu des campagnes, explosion urbaine, déshumanisation et vide du monde spirituel, richesse fulgurantes, inégalités croissantes, les effets de la censure... un bouillonnement qui ne laisse pas indifférent les artistes, avec ce regard souvent mi amusé, mi cynique sur le développement de leur pays.
 
Lire la suite en cliquant sur le lien ci-dessous
http://chine-insolite.blogspot.com/2009/12/art-cynique-chinois.html
Repost 0

Présentation

  • : La Fenêtre - ARTOTHEQUE de la Maison de la Création Notre local se trouve au rond point de la Madeleine 69440 ST MAURICE SUR DARGOIRE. Ouvert tous les samedis de 16 h à 18 h et sur rendez-vous au 04 78 81 88 63 ou au 04 89 44 90 44
  • La Fenêtre - ARTOTHEQUE de la Maison de la Création                                               Notre local se trouve au rond point de la Madeleine       69440   ST MAURICE SUR DARGOIRE.                           Ouvert tous les samedis de 16 h à 18 h  et sur rendez-vous  au  04 78 81 88 63 ou  au 04 89 44 90 44
  • : Depuis plus de deux ans nous avons le plaisir de vous accueillir à l'Artothèque "La Fenêtre". Cette année nous vous proposons de découvrir les œuvres de nouveaux artistes français et étrangers qui vont enrichir notre collection et vous offrir encore plus de choix. Merci de continuer à participer à notre aventure.
  • Contact

Recherche

Pages